[8 mars 2018] La journée internationale des droits des femmes sur Euchronie


Warning: array_keys() expects parameter 1 to be array, string given in /sites/euchronie/www/web_main/wp-content/plugins/pressforward/includes/template-tags.php on line 101

En ce 8 mars 2018, l’équipe d’Euchronie vous propose une Une spéciale pour la journée internationale pour la défense des droits des femmes.

Depuis octobre dernier, nous avons collecté de nombreux contenus relatif à l’histoire des femmes, témoignant par là même de l’intérêt soutenu que portent à cette thématique les autrices et auteurs de notre corpus. En les mettant à la Une, nous souhaitons permettre à nos lectrices et lecteurs d’interroger les débats actuels sur la place des femmes à partir de précédents historiques.

Bonne lecture !


Le premier billet que nous avons sélectionné en Une concerne la question de l’écriture inclusive. Si celle-ci divise actuellement la société française, comment était marquée la différenciation au Moyen-Âge ? Existait-il des femmes seigneur-es et si oui, comment étaient-elles perçues ? Le billet d’Actuel Moyen-Âge “Faut-il dire seigneur-e ?” fait le point sur cette pratique :

Faut-il dire seigneur.e ? L’écriture inclusive au Moyen Âge | Actuel Moyen Âge

Toujours dans notre optique réflexive, nous vous proposons de lire l’article de La Biblogothèque revenant sur les différents arguments avancés, au cours des XIXe et XXe siècles pour empêcher l’accès des femmes au droit de vote :

Toi tu votes ! Toi tu votes pas ! | La Biblogotheque


Outre ces deux billets, nous avons rassemblés plusieurs contenus autour de deux thématiques qui ont traversé les âges : “se travestir” et “le corps”.

“Se travestir” revient sur l’histoire de quelques femmes célèbres qui ont eu recours au travestissement pour contourner les contraintes imposées par la domination masculine. Vous y trouverez notamment les histoires de la célèbre Mademoiselle de Maupin, de James Barry, une femme médecin, de George Sand et de Callipateira, une entraineuse de l’Olympie antique :

Le docteur James Barry, une femme qui en a dans le pantalon ! | Savoirs d’Histoire

Les aventures de Mademoiselle Maupin : travestissement, querelles sanglantes et bisexualité | Savoirs d’Histoire

Nohant Vic, dans la demeure de George Sand | Orion en aéroplane

Des femmes à Olympie ? | Au Royaume du Sport

La seconde thématique interroge le rapport au corps des femmes. Les quatre billets font eux aussi écho aux préoccupations de notre temps ; ils s’interrogent sur le port du voile, sur la culture du viol et le jugement (religieux) porté sur l’avortement. Un quatrième expose quant à lui les sanctions infligées aux prostituées à différentes époques :

En Occident, les femmes ont dû longtemps porter le voile | Quelle histoire !

Weinstein et Gillette la Carrée, une trop vieille culture du viol | Actuel Moyen Âge

Le confesseur et l’avortement | Actuel Moyen Âge

Prostitution, les sanctions au fil des siècles [Histoire] | Raconte-moi l’Histoire


Enfin, nous vous proposons deux billets complémentaires relatif à l’histoire des femmes. Raconte-moi l’histoire revient sur l’épisode des filles du Roy au Québec et le blog Interface propose un éclairage sur le journal des demoiselles, une publication destinée à l’éducation des jeunes filles au XIXe siècle, qui en dit beaucoup sur la condition féminine :

Le Journal des Demoiselles | Interfaces. Livres anciens de l’Université de Lyon

Le Journal des Demoiselles | Interfaces. Livres anciens de l’Université de Lyon


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

[...]

Consulter la suite de : [8 mars 2018] La journée internationale des droits des femmes sur Euchronie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *