Cavaliers du 12e Cuirassiers, Rambouillet, fin 1914 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Chaque photographie conduit à observer, s’interroger, parfois trouver, souvent se confronter à un mur faute d’éléments d’identification ou de sources. Un dernier cas conduit à rester toujours prudent : les faux-amis. J’ai pris cette photo-carte sans faire vraiment attention. De mauvaise qualité, légèrement floue sur la quasi-totalité de sa surface, sans texte, c’est le style d’image que j’aime bien regarder après […]

Lire la suite »

POURCHER Yves, Le Rêveur d’étoiles, Paris, Éditions De Borée, 2014 (2004) | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

C’est une question que je continue de me poser à chaque lecture de roman : pourquoi faire un roman aujourd’hui alors que tant a déjà été écrit, en particulier par les témoins ? Cet ouvrage ne m’a pas donné la réponse. Au moins ne m’a-t-il pas fait passer un mauvais moment. Je n’ai rien de fondamental à lui reprocher, même […]

Lire la suite »

Un RAT qui veut quitter la zone des armées | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Les R.A.T. ou Réservistes de l’Armée Territoriale, sont les hommes mobilisés les plus âgés. Normalement, ils ne sont pas destinés à être envoyés au front. Cependant, certains se retrouvèrent dans la zone des armées comme Anthime Cochonneau, cultivateur dans la Sarthe âgé de 47 ans au moment de la rédaction de cette demande. […]Consulter la suite de : Un RAT […]

Lire la suite »

Soldats de la classe 1914, Bellac, 165e RI, octobre 1914 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

S’il convient de ne pas surinterpréter ce que nous apprend une photographie et tout particulièrement l’attitude des personnes qui posent, c’est souvent un document qui rend curieux. On s’interroge alors sur le sort d’un homme. La réponse se contente parfois d’un laconique « Mort pour la France », voire d’une absence presque complète d’informations. Dans d’autres cas, on est confronté à une […]

Lire la suite »

DEVILLE Robert, Carnet de route d’un artilleur, Virton, la Marne | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Si la majorité de mes lectures est tournée vers des témoignages de fantassins, la découverte d’un texte de cavalier, d’artilleur, ou de tout autre mobilisé dans une autre arme n’est pas inintéressante pour autant. Ce qui est surprenant dans la transcription de ces cahiers est la préface. Son auteur, Pierre Mille, dresse un portrait du mobilisé français très valorisant et […]

Lire la suite »

François Hermange, 317e RI, septembre 1915|Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Comment quitter l’enfer du front après des mois de combats ? C’est une question que devaient se poser certains hommes. Si la réponse était le plus souvent que la fin de la guerre marquerait le retour tant attendu, certains tentèrent d’accélérer le mouvement par tous les moyens. On ne sait pas si ce mot fut écrit au front ou lors d’une […]

Lire la suite »

La clique des 4e bataillons d’Épinal, 1910 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Une fois encore, Denis Delavois du blog du 149e RI a eu la gentillesse de me permettre de travailler sur un de ses documents. Le soldat n’a fait que son service actif au 149e RI et n’a pas été mobilisé au régiment. De ce fait, sa biographie n’a pas sa place dans le blog du 149e RI mais peut trouver […]

Lire la suite »

Maël, Vincent Odin, Entre les lignes, Paris, Galerie Daniel Maghen, 2014 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Je n’ai pas l’habitude de chroniquer des bandes dessinées dans cette rubrique. J’en lis de nombreuses ayant trait à ce conflit, mais ce sont des fictions ou de bien maladroites transcriptions en dessins d’une bataille, d’une période, d’un événement, d’un thème. Seul le travail de Barroux On les aura ! Carnet de guerre d’un poilu (août, septembre 1914) datant  de […]

Lire la suite »

Julien Guillon, omis de la classe 1914 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

L’omission est grave : s’il est prouvé que l’oubli d’inscription est volontaire, le jeune homme était mis d’office au « service actif » et envoyé dans une garnison lointaine si ce n’est outre-mer. Cela explique le soin mis par cet homme à expliquer sa situation. Une prise de conscience tardive : Chenu, le 25 juin 1914. Guillon Joseph, cultivateur demeurant commune de Genneteil (Maine […]

Lire la suite »

Si les photographies pouvaient parler… (2)| Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Etrange photographie enserrée dans un écrin de métal. Enigmatique, comme hélas de plus en plus de photographies sorties de leur contexte…Pourtant, son propriétaire n’a pas fait dans la demi-mesure pour protéger cette photographie. Il y tenait probablement beaucoup pour l’avoir mise derrière un joli verre biseauté et enchassée dans du métal. Peut-être a-t-il écrit au verso qui étaient ces hommes, […]

Lire la suite »
1 2 3 4 5 7