BOUZY Alain, La mémoire en héritage, une famille des bords de la Conie (1870-1970) | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Ce livre est un coup de cœur. Il ne s’agit pas d’un long historique familial mais de la transcription d’une chronique familiale allant essentiellement de 1840 à 1914 contrairement à ce qu’indique le titre. Une femme, nonagénaire, Antoinette Ribot, rédige ses souvenirs au début des années 1970. Un de ses petits-enfants a fait publier cet écrit, tout en ajoutant une […]

Lire la suite »

EVANNO et LAGADEC(dir), Les Morbihannais à l’épreuve de la Grande Guerre, 1914-1920 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Que peut valoir un livre coûtant seulement 10 euros ? De la même manière qu’il ne faut pas imaginer que plus un livre est cher, meilleur il est, le contraire est tout aussi inexact. Pour ce prix, vous avez 234 pages denses, illustrées juste ce qu’il faut, sur papier glacé.Ce sont sept communications qui sont réunies ici, chacune accompagnée de […]

Lire la suite »

Réflexions autour de L’étonnante histoire des belles mères Yannick Ripa | Le marché de la rencontre 1850 -1950

En lisant l’ouvrage collectif L’étonnante histoire des belles mères sous la direction de Yannick Ripa, j’ai voulu rechercher la place qu’occupent ces personnages dans l’imaginaire du marché de la rencontre. La figure de la belle mère, comme le rappelle Yannick Ripa nait d’un triangle relationnel belle-mère/fille/gendre ou belle-mère/fils/bru. Les belles-mères m’intéressent dans le moment où précisément elles ne le sont pas […]

Lire la suite »

Marin Désillère et sa troisième période d’exercices (1903) | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Une fois libérés de leur service actif, les hommes devaient encore revenir au moins trois fois à la caserne pour des périodes d’exercices. Ils étaient informés par affichages et par courriers. Chaque période était une obligation mais un volant de dispense était attribué. Les demandes devaient être argumentées. En voici un exemple. […]Consulter la suite de : Marin Désillère et […]

Lire la suite »

Les frères Derouin, 315e RI, 1914 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Deux frères, 315e RI, 1914 : Des documents sont éclairants quant à la difficultés de faire une biographie fiable des hommes mobilisés pendant la Première Guerre mondiale. Parfois, c’est une pièce administrative, d’autres fois un témoignage. Ici, c’est une photographie qui nous oblige à relativiser les autres sources tout en les complétant de manière inattendue. Les documents provenant d’Européana donnent […]

Lire la suite »

Les frères Henri, 243e RI, Verdun, 22 février 1916 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Les frères Henri sont deux soldats du 243e RI. En février 1916, Louis est grièvement blessé. Pour l’administration militaire, d’abord noté comme « blessé » dans l’état des pertes, il est ensuite considéré comme disparu. Un document nous apprend ce qu’il est devenu. Louis Émile Henri (classe 1902) fut affecté comme service auxiliaire en raison d’une mutilation de deux doigts à la […]

Lire la suite »

Exécution sommaire | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Les massacres commis en en Belgique et en France au début de la guerre furent rapidement connus. Les contemporains n’attendirent pas pour enquêter sur ces massacres de civils et de militaires. Les motivations étaient multiples (propagande contre l’ennemi, influencer les pays neutres, volonté de justice…) et des commissions d’enquêtes furent mises en place. Un soldat prisonnier libéré témoigne. […]Consulter la […]

Lire la suite »

Jacques Sauvageot. Une histoire, une mémoire | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

Jacques Sauvageot est né en octobre 1891 dans une famille de cultivateurs à Montecenis avant qu’elle ne vienne s’installer à la ferme des Noyerettes à Saint-Martin-Belle-Roche en Saône-et-Loire. Il est l’aîné et seul garçon des quatre enfants de la famille nés entre 1891 et 1900. Deux autres fils sont nés mais sont décédés au cours de leur première année. S’il […]

Lire la suite »

Une mère pour son fils (2) | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

On se focalise le plus souvent sur le combattant. Son histoire s’achève avec son décès. Pourtant, elle continue pour sa famille qui, en plus de devoir porter le deuil, doit aussi angoisser pour le sort d’autres parents. Tel est le cas de cette mère de cinq fils, modeste journalière. Elle écrit au Ministre de la guerre par l’intermédiaire de la […]

Lire la suite »

En manoeuvres, 131e RI, vers 1909-1914 | Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918

En manœuvres, 131e RI, vers 1909-1914 : Si la majorité des clichés montre des soldats en uniformes portés de manière plus ou moins réglementaire, il arrive qu’ils tombent la capote et nous permettent de constater que l’habillement réglementaire ne se limitait pas à cette couche visible. Spécialiste du décryptage des clichés de cette période et maîtrisant finement l’équipement des soldats, […]

Lire la suite »
1 4 5 6 7