La conquête de l’Alsace, de Jean-Pierre Kintz | Grégoire de Tours

Alors que tant de livres d’histoire se présentent sans la moindre carte de géographie historique, on peut remercier l’auteur et l’éditeur de nous en offrir seize et dans le lot une est consacrée spécialement au baillage de Belfort à la fin du XVIe siècle qui correspond quasiment à l’espace du Territoire de Belfort. Cet ensemble de cartes permet de prendre […]

Lire la suite »

Vercingétorix chef de guerre, de Alain Deyber | Grégoire de Tours

Une rare expèrience de lecture, voici, en bref, ce que j’ai pu ressentir en lisant ce livre… Le livre, pour son contenu pour autant, n’est pas mauvais, loin s’en faut. Mais ce que l’auteur veut y exprimer, sur le sujet qui est ici très précis, Vercingétorix chef de guerre, cela et strictement cela, n’est pas là.   […]Consulter la suite de : Vercingétorix […]

Lire la suite »

George et Alexandre – Portrait de George Sand, de Marie-France Lavalade | Grégoire de Tours

Décembre 1849. Nohant-Vic dans l’Indre. Un havre de paix et de verdure où la femme de lettres George Sand aime se ressourcer loin du tourbillon culturel et littéraire de Paris. A quarante-six ans, Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil, baronne Dudevant par son ancien époux, est une femme qui a toutes les raisons du monde de se sentir heureuse. Deux […]

Lire la suite »

L’islam politique à l’ère du post-printemps arabe, de Wael Saleh et Patrice Brodeur | Grégoire de Tours

L’ouvrage est sous-titré Sommes-nous entrés dans l’ère du nécro-islamique ?. Il s’agit de réfléchir à ce que tend à mettre en valeur les études actuelles sur l’islamisme contemporain, celui qui suit les Printemps arabes. L’ouvrage est composé de cinq chapitres intitulés « Vers une nouvelle approche : de l’islamologie appliquée à l’islamologie appliquée », « Critique de certaines tendances académiques étudiant le phénomène de l’islamisme », […]

Lire la suite »

Zwingli, le réformateur suisse 1484-1531, de Aimé Richardt | Grégoire de Tours

Calvin à Genève, Guillaume Farel à Neufchâtel, Pierre Viret en Pays de Vaud (le seul des trois issu de l’espace helvétique et le seul à mourir dans le royaume de France) assurent le passage au protestantisme dans les futurs cantons suisses francophones en question (Fribourg et le Valais restent catholiques). Pour la Suisse alémanique, la pensée évangélisatrice relève principalement de […]

Lire la suite »

Une brigade nord-africaine pour le Reich, de Patrice Rolli | Grégoire de Tours

Cet ouvrage est sous-titré Pègre et  »Gestapo » contre Résistance en France (mars-août 1944), il est disponible seulement sur commande en passant par histoire.partage@yahoo.fr ou à partir du site internet des éditions l’Histoire en Partage. L’action de cette brigade, composée pour une bonne partie de Nord-Africains (essentiellement des Algériens) se déroule dans le Pays de Montbéliard, le Limousin et la Dordogne. C’est […]

Lire la suite »

L’Ambulance 13, 8 D‘un enfer, l’autre, de Ordas et Mounier | Grégoire de Tours

En fait il s’agit en fait de parcourir dans cet album cinq univers. Le premier, annoncé dans le tome précédent, est celui de la dernière charge de cavalerie de l’armée française, celle d’Uskub. Cette ville se nomme aujourd’hui Skopje et est la capitale de la Macédoine. Ceci se déroule fin septembre 1918 et permet de couper ainsi l’armée bulgare en deux […]

Lire la suite »

Marché et profit au 3e siècle hégirien (816-912), de Omar Akalay | Grégoire de Tours

L’ouvrage est sous-titré L’économie, une science sans pitié. Le IIIe siècle de l’Hégire est marqué par la poussée du courant mutaziliste, auquel appartient Al Jahiz ; cette pensée appuie son rationalisme sur les traductions des grands ouvrages grecs, pour remettent en cause l’idée d’un Coran  incréé, le fait que pécheur soit considéré comme un infidèle et la doctrine de la prédestination. […]

Lire la suite »

Jean-François Varlet et les enragés, de Yves Blavier | Grégoire de Tours

L’ouvrage est sous-titré Une autre révolution française ?. Jean-François Varlet est né en 1764 dans la capitale et il est décédé à soixante-treize ans à Corbeil-Essonnes. Il est l’auteur de la phrase : « Quelle monstruosité sociale, quel chef d’oeuvre de machiavélisme en effet que ce gouvernement révolutionnaire. Pour tout être qui raisonne, gouvernement et révolution sont incompatibles, à moins que le peuple […]

Lire la suite »

Les poissons morts, de Pierre Mac Orlan et David B. | Grégoire de Tours

Pierre Mac Orlan donne en 1936 Propos d’infanterie qui regroupe les textes proposés ici sous le titre d’un des récits à savoir Les Poissons morts. L’idée des poissons morts évoque la multitude de poissons, le ventre à l’air, qu’il a vu suivre le cours de la Moselle, en septembre 1914, suite à une grenade allemande arrivée dans le fleuve.  Ce […]

Lire la suite »
1 2 3