Les prisonniers de Bonaparte. Palestine, 1799 | horror humanum est

Le statut de prisonnier de guerre n’est vraiment défini qu’en 1907 dans le traité de la Haye. Il est conforté par les conventions de Genève de 1929 et 1949. Avant cela un prisonnier c’est souvent un poids mort, dans l’antiquité il était souvent réduit en esclavage, quand c’était un officier ou un souverain il servait d’otage ou de monnaie d’échange. […]

Lire la suite »

Big five | Horror humanum est

Afrique centrale, vers 1950  La cohabitation de l’homme avec les animaux sauvages n’est pas sans poser problèmes. On peut rappeler l’histoire des mangeurs d’homme du Tsavo, un duo de jeunes lions qui suivait le chantier d’un pont ferroviaire en 1898 au Kenya. Avant qu’ils ne soient tués par des chasseurs, ils ont eu le temps de prélever pour les manger […]

Lire la suite »

Nuage de pesticide dans la nuit | Horror humanum est

Preuve que même quand un évènement historique est proche, les détails restent soumis à controverse, le nombre de victimes varie selon les sources. Les associations de victimes indiennes évoquent le chiffre de 25 000 décès directement imputables à la catastrophe. Le gouvernement lui parle de 3828 décès “identifiés”. Une médecin suédoise (voir les liens) évoque quant à elle 8000 décès dans […]

Lire la suite »

Marina Yurlova, enfant-soldat de l’armée russe | Raconte-moi l’Histoire

A l’occasion de la journée des droits des femmes, j’ai décidé d’organiser une semaine exclusivement féminine sur Raconte-moi l’Histoire. Aujourd’hui je vous parle de Marina Yurlova, une femme russe qui dès l’adolescence a combattu en tant qu’enfant-soldat volontaire. Découvrez l’histoire de Marina Yurlova car non, l’histoire de la guerre n’est pas seulement celle des hommes ! Marina Yurlova, une enfance en […]

Lire la suite »