François and the Atlas Mountain : « Royan » | l’histgeobox

Royan, ville deux fois détruite, trois fois construite, est un champ de découvertes architecturales particulièrement fécond, fruit d’époques et de styles successifs. Poste avancé à l’embouchure de la Gironde, le site de Royan revêt très tôt une grande importance stratégique, car la place forte permet de défendre à la fois  l’entrée de l’estuaire et le port de Bordeaux. Elle est […]

Lire la suite »

La folle épopée du Koh-I-Noor, diamant des Indes | Plume d’histoire

Le Koh-I-Noor est sans nul doute le plus fascinant des joyaux qui composent le trésor de la couronne britannique, mais aussi, paradoxalement, le moins « anglais » de tous. Ses pérégrinations dignes des romans de cape et d’épée sont avant tout celles de la culture indienne. Il est le symbole même de son histoire chaotique, parfois violente. La gemme a été extraite […]

Lire la suite »

À propos du château de Roques, à Teilhet | Christine Belcikowski

À la campagne, lorsqu’on se promène, il n’est pas rare de découvrir au détour d’un chemin une ferme qui a conservé le nom de l’ancêtre qui l’a construite, il y a plusieurs siècles. Ce pourrait être le cas à Teilhet, où un certain Roques, dont on ne sait rien, a laissé son nom à une métairie construite sur le territoire […]

Lire la suite »

En 1824, Notre Dame de Limoux. Un poème d’Alexandre Guiraud | Christine Belcikowski

Notre Dame de Limoux Au pied des hautes Pyrénées, Où l’Aude se promène en un vallon riant, Limoux, où je naquis, s’élève verdoyant Sur des plaines, au loin, de pampres couronnées. Sur un coteau voisin, à la mère de Dieu Un Ermite, aux vieux temps, bâtit une chapelle : Et la Vierge propice écoute, en ce beau lieu, Celui qui souffre […]

Lire la suite »

Joseph Thibaud Villedieu Rouvairollis rentre de Russie | Christine Belcikowski

Parmi les nombreux personnages évoqués dans l’article intitulé A Caudeval et à Limoux. Essai de généalogie de la famille Rouvairollis. Après 1789, que sont-ils devenus ?, j’ai choisi de m’intéresser ici au sort de l’un des frères de frère de Noble Clément de Rouvairollis de Rigaud, Joseph Thibaud Rouvairollis, ancien garde du corps du roi, dit Villedieu depuis son mariage […]

Lire la suite »

A Mirepoix, la famille Dufrène et l’ancien portail du couvent des Cordeliers | Christine Belcikowski

« Vous direz de ma part à Dufrène de s’occuper de la rentrée de mes fonds et de la vente des fers qui lui restent en magasin, mais de ne les placer que sur des parties qu’il connaîtra très solvables. Il a tout le temps de s’en occuper puisque les forges ne travaillant pas lui laissent beaucoup de loisir. » Posté à […]

Lire la suite »

Suites tragi-comiques d’un soufflet donné sur la place de Mirepoix le 17 juin 1728… | Christine Belcikowski

Les suites du soufflet administré par Joseph Rouvairollis à Jean Ardenne, aux yeux de tous, le le 17 juin 1728 sur la place de Mirepoix, se trouvent consignées dans les diverses pièces de la procédure qui résulte des plaintes initialement déposées par chacun des protagonistes du drame, drame auquel Jean Rouvairollis, frère aîné de Joseph Rouvairollis se trouve également mêlé. […]

Lire la suite »

Frédéric Soulié et ses serpents | Christine Belcikowski

Il y a un joueur de serpent qui passe et repasse dans les romans de Frédéric Soulié alentour de 1840, sans qu’on sache exactement à quoi tient la récurrence d’un tel personnage dans l’imaginaire puissamment autobiographique propre à l’écrivain ariégeois. Certes il y a bien eu à Mirepoix, dans les années 1790, un serpent qui s’appelait Pierre Cavaniol, ou Cavagnol. […]

Lire la suite »

En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Je t’avais bien promis que tu me verrais ! » | Christine Belcikowski

Après l’étape de Mirepoix, Frédéric Soulié et la jeune Pauline repartent à cheval en direction de Lavelanet. Ils sont accompagnés cette fois d’un personnage grotesque, M. Remy Dallois, à qui, exerçant ici l’œil du caricaturiste, l’écrivain impute un air de déjà vu sur les boulevards parisiens. Il s’agit d’un  » petit monsieur à gants jaunes, en bottes vernies, le lorgnon […]

Lire la suite »

En 1820. Deuxième retour de Frédéric Soulié en Ariège. Le futur écrivain joue au boston avec quelques notables | Christine Belcikowski

Le jeune homme qui fait fonction de narrateur dans La Chambrière brosse quatre portraits charge représentatifs des notables en question. Il s’agit des portraits de M. Dival, négociant, de Jean Guillier, meunier du canal, de M. Canotte, marguillier de la paroisse et chef de la fabrique, et de M. d’Ennevers, comte ou marquis, relique de l’ancienne aristocratie. Du marquis d’Ennevers, […]

Lire la suite »
1 2 3 25