Jeunesse, mariage et ascension politique de Raymond Gaston, député de l’Ariège à l’Assemblée nationale | Christine Belcikowski

Le 14 février 1757, Le curé Ferras baptise à Foix le petit Ramond Gaston, fils de Bernard Gaston, bourgeois, et de Dame Catherine Corraze. Parrain, le Sieur Ramond Corraze, son oncle ; marraine, Demoiselle Jeanne Marie Corraze, sa tante. L’acte du baptême ne fournit aucun renseignement sur la famille Gaston. Le patronyme semble banal. Or Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, […]

Lire la suite »

Quand Armand de Luizzi se rend à Toulouse, 5 rue de la Pomme, chez M. Dilois | Christine Belcikowski

Armand de Luizzi avait un grand nom et une grande fortune. Les conséquences de cette position furent pour lui d’être recherché par les premières familles de Toulouse, ville féconde en haute noblesse. […]. D’un autre côté, Luizzi était lié d’intérêt avec le négociant Dilois, marchand de laines ; c’était ce Dilois qui achetait d’ordinaire les tontes des magnifiques troupeaux de mérinos […]

Lire la suite »

Toulouse. An VIII. Deux inconnus, victimes des désastres de la guerre | Christine Belcikowski

Alors que je recherchais d’autres renseignements dans le registre des décès de la première section de Toulouse en l’an VIII, le nom de Campistron m’a arrêtée, en raison de l’homonymie qu’il présente avec celui de Jean Galbert de Campistron (1656-1723), fameux poète dramatique toulousain, auquel Victor Hugo a décoché ce trait cruel : « Sur le Racine mort, le Campistron pullule » […]

Lire la suite »

A propos de Jean Baptiste Joseph Pescayre, auteur en l’an III du Tableau des prisons de Toulouse sous le règne de Robespierre | Christine Belcikowski

  Dans leur Biographie toulousaine, Étienne Léon de Lamothe-Langon, Jean Théodore Laurent-Gousse et Alexandre du Mège consacrent à Pescayre (N.) l’article ci-dessous : « PESCAYRE (N.), riche amateur des productions des arts dépendant du dessin, avait rassemblé dans son cabinet une longue suite de tableaux des plus grands maîtres. Il avait particulièrement recherché ceux des écoles flamandes et hollandaises. Il fut arrêté, […]

Lire la suite »

A Caudeval et à Limoux. Essai de généalogie de la famille Rouvairollis. Après 1789, que sont-ils devenus ? | Christine Belcikowski

Le 1er juillet 1792, le Sieur Jean Clément Rouvairollis ne peut plus se dire noble ni baron, mais, derniers parfums de l’Ancien Régime, il marie en l’église Saint Martin de Limoux Marie Anne Joséphine Julie Rouvairollis, l’une de ses filles, âgée de vingt ans. Quatrième de la fratrie, c’est la première de ses enfants qui se marie. Détail piquant, Marie […]

Lire la suite »

A Mirepoix. Essai de généalogie de la famille Rouvairollis. 2. Jean Clément Rouvairollis et les siens | Christine Belcikowski

Le 4 février 1766, Monsieur Maître Jean Cassaignaud de Maynard, sacristain curé de l’église cathédrale Saint Maurice de Mirepoix, accueille dans la petite chapelle du palais épiscopal, sis à côté de ladite église, « Messire Jean Clément Rouvairollis de Rigaud, seigneur baron de Caudeval Las Bessèdes », trente-cinq ans, et « Demoiselle Rose de Champflour, vingt-et-un ans, fille de feu Noble Gaspard […]

Lire la suite »

Le poisson d’avril | Histoires de monstre

Le poisson d’avril remonterait du Moyen Age et trouverait son origine hypothétique dans le carême. A suivre ! De nos jours, le poisson d’avril reste une farce entre enfants principalement. Quelle est son origine ? Selon Paul Sébillot, le poisson d’avril serait présent largement en Europe.  Il estimait que le poisson d’avril tirait son origine au Moyen Age. Un lien […]

Lire la suite »

L’institution des Jeux Floraux et les Dames de Toulouse, au XVe siècle | Christine Belcikowski

« Nogeroles, Docteur en la gaie science, au livre des Poésies qu’il a fait imprimer il y a fort longtemps, lequel j’ai écrit de lettre fort ancienne, met entre autres poèmes une requête des Dames de la ville de Toulouse, qui fut rapportée par Trasabot Maître en la gaie Science, devant les Maîtres et Mainteneurs de ladite Science et Rhétorique, tendant […]

Lire la suite »

A Mirepoix. Essai de généalogie de la famille Rouvairollis. 1. De François et Jean Rouvairollis à Jean Clément de Rouvairollis | Christine Belcikowski

Que savons-nous de François Rouvairollis et de Jean Clément Rouvairollis, plus connu sous le nom de Jean Clément de Rouvairollis de Rigaud ? Quel lien de parenté entretenaient-ils ? Figures notables du XVIIIe siècle mirapicien, les deux hommes ont mené sous le couvert de ladite notabilité, des vies dont nous ignorons presque tout. La généalogie de la famille Rouvairollis reste difficile à […]

Lire la suite »

En 1757, la triste fin d’un inspecteur des chemins | Christine Belcikowski

Saviez-vous qu’au XVIIIe siècle, l’administration languedocienne comptait parmi ses agents des inspecteurs des chemins ? Le Sieur Gaspard Rousset, dont il est tristement question ci-dessus, faisait partie de ce corps, rarement mentionné dans les documents d’archive. Inutile d’insister sur l’utilité du contrôle des chemins, concernant l’état de ces derniers, spécialement durant les mois d’hiver. C’est dans le cadre d’un tel contrôle […]

Lire la suite »
1 12 13 14 15 16 30