Arpenter la forêt au prisme des émotions : le martelage #1 | Ordonner les forests

J’ai eu le plaisir l’autre jour d’écouter Caroline Muller expliquer l’importance des émotions dans sa pratique d’historienne. Chemin faisant, son intervention m’a fait prendre conscience d’un fait : je bannis inconsciemment de mon écriture tout ce qui a trait aux émotions pour mieux me concentrer sur l’analyse distanciée des faits. Or, il m’est impossible de travailler sur la forêt sans […]

Lire la suite »

Qu’est-ce que la forêt ? | Ordonner les forests

À quoi avez-vous pensé en lisant cette question ? À de hautes futaies dont les arbres s’élèvent vers le ciel ? À des taillis profonds, calmes et impénétrables qui ne laissent que faiblement passer la lumière ? Si c’est le cas, vous avez eu raison de convoquer ces représentations : elles sont toutes fidèles à ce que notre imaginaire collectif […]

Lire la suite »

Adam Smith: De la richesse des nations, de Variety Artworks | Grégoire de Tours

Il s’agit de la traduction d’un manga japonais produit par un studio de création de BD, à savoir le Variety Artworks, à une date inconnue. L’ouvrage a été retravaillé pour une lecture à l’occidentale.  Rappelons que De la richesse des nations est un raccourci du titre originel, paru en 1776, qui est Recherche sur la nature et les causes de […]

Lire la suite »

La maison nº 36 de la rue de Pénitents blancs au XVIIe et au XVIIIe siècle | Christine Belcikowski

Située à Mirepoix au nº 36 de la rue des Pénitents blancs, contiguë à l’ancienne chapelle des Pénitents blancs, cette maison n’a aucun caractère historique connu. Mais, quoique largement transformée au fil du temps, elle date du XVIIe siècle au moins, et l’on m’a demandé s’il était possible d’en éclairer l’histoire. Je m’y suis essayée, et voici le résultat de quelques […]

Lire la suite »

Conduit-on du mauvais côté ? | Histoire brève

Aujourd’hui on va essayer de comprendre comment on en est venu à conduire à droite (ou à gauche en fonction d’où vous êtes) de la route. […]Consulter la suite de : Conduit-on du mauvais côté ? | Histoire brèveSource : https://www.youtube.comAuteur : Dave SheikMoissonneur-euse : Anne-Sophie Fournier-PlamondonAire(s) géographique(s) : MondePériode(s) : 19e siècle (1815-1914), 20e siècle (1914-2001), 21e siècle (2001-), […]

Lire la suite »

27 avril 1737. Pour mémoire à la postérité. Nouveaux fonts baptismaux en marbre gris agate | Christine Belcikowski

Le 27 avril 1737, Maître Delvuéjouls, prêtre, vicaire, consigne dans le registre paroissial de l’église cathédrale Saint Maurice de Mirepoix l’événement qui suit : « Les fonts baptismaux de l’église cathédrale de Mirepoix faits d’un marbre gris agate par Maître Mignard, marbrier de Caunes au diocèse de Carcassonne, furent placés au milieu de la première chapelle de ladite église où soient les […]

Lire la suite »

Floraison de signatures à motif passementé dans les années 1710 à 1730 | Christine Belcikowski

On remarque sur l’acte de baptême reproduit ci-dessus que la signature de François Rivel se trouve assortie d’un curieux passement en forme de noeud brandebourg. François Rivel, parrain de Jeanne Marie Gouse, est dit ici « compagnon tanneur ». Pourrait-il s’agir là, en première hypothèse, d’un signe d’appartenance au compagnonnage ? Le registre paroissial de la cathédrale Saint Maurice abonde dans les […]

Lire la suite »

À Saint-Sernin, dans l’Aude. Une église champêtre. Un reste de château | Christine Belcikowski

Situé à la hauteur de 340 mètres sur une colline qui fait face aux Pyrénées, le village de Saint-Sernin abrite aujourd’hui trois familles, ou trois « feux » comme disent les vieux papiers, et quelques résidences secondaires. C’est une sorte de bout du monde. On y accède depuis la route départementale par un chemin, aux bords magnifiquement fleuris , qui monte tout […]

Lire la suite »

1801-1802. Quand les familles Cairol Caramaing, Calvet et Cairol de Madaillan interviennent dans la succession de Jean François Vidalat. Portrait de groupe | Christine Belcikowski

À Paris, le 18 fructidor an IX (jeudi 5 septembre 1801, le corps de Jean François Vidalat, natif de Mirepoix, Ariège, est retrouvé boulevard des Capucines. Demeurant au nº 27 du boulevard Montmartre, absent de son domicile depuis le 9 fructidor (27 août), l’homme s’est suicidé la veille d’un coup de feu . Pour plus de détails sur ce drame, voir […]

Lire la suite »

La folie et la gloire, de Albert Rothenberg | Gregoire de Tours

Les fous peuvent parler mais personne ne les écoute car ils sont fous. C’est toute la symbolique de ce roman que de parvenir à se faire entendre. Pour cela, il faut guérir. Mais est-ce qu’un fou peut guérir, sortir de son état pour parvenir à une pensée éclairée, rationnelle et suivie ? L’ironie de cette histoire est que le personnage […]

Lire la suite »
1 2 3 4 5 28