Le collège de la Sorbonne sous Richelieu | Histoires de Paris

Le collège de la Sorbonne sous Richelieu : un ensemble entièrement refait au cours de la 1ere moitié du XVIIe siècle. Avec Richelieu, le collège de la Sorbonne médiéval disparaît. Les bâtiments sont totalement refait, reprenant l’architecture du début du XVIIe siècle. Alfred Franklin, historien de la Sorbonne, raconte : La nomination de Richelieu […]Consulter la suite de : Le collège de […]

Lire la suite »

La maison nº 36 de la rue de Pénitents blancs au XVIIe et au XVIIIe siècle | Christine Belcikowski

Située à Mirepoix au nº 36 de la rue des Pénitents blancs, contiguë à l’ancienne chapelle des Pénitents blancs, cette maison n’a aucun caractère historique connu. Mais, quoique largement transformée au fil du temps, elle date du XVIIe siècle au moins, et l’on m’a demandé s’il était possible d’en éclairer l’histoire. Je m’y suis essayée, et voici le résultat de quelques […]

Lire la suite »

27 avril 1737. Pour mémoire à la postérité. Nouveaux fonts baptismaux en marbre gris agate | Christine Belcikowski

Le 27 avril 1737, Maître Delvuéjouls, prêtre, vicaire, consigne dans le registre paroissial de l’église cathédrale Saint Maurice de Mirepoix l’événement qui suit : « Les fonts baptismaux de l’église cathédrale de Mirepoix faits d’un marbre gris agate par Maître Mignard, marbrier de Caunes au diocèse de Carcassonne, furent placés au milieu de la première chapelle de ladite église où soient les […]

Lire la suite »

Floraison de signatures à motif passementé dans les années 1710 à 1730 | Christine Belcikowski

On remarque sur l’acte de baptême reproduit ci-dessus que la signature de François Rivel se trouve assortie d’un curieux passement en forme de noeud brandebourg. François Rivel, parrain de Jeanne Marie Gouse, est dit ici « compagnon tanneur ». Pourrait-il s’agir là, en première hypothèse, d’un signe d’appartenance au compagnonnage ? Le registre paroissial de la cathédrale Saint Maurice abonde dans les […]

Lire la suite »

À Saint-Sernin, dans l’Aude. Une église champêtre. Un reste de château | Christine Belcikowski

Situé à la hauteur de 340 mètres sur une colline qui fait face aux Pyrénées, le village de Saint-Sernin abrite aujourd’hui trois familles, ou trois « feux » comme disent les vieux papiers, et quelques résidences secondaires. C’est une sorte de bout du monde. On y accède depuis la route départementale par un chemin, aux bords magnifiquement fleuris , qui monte tout […]

Lire la suite »

1801-1802. Quand les familles Cairol Caramaing, Calvet et Cairol de Madaillan interviennent dans la succession de Jean François Vidalat. Portrait de groupe | Christine Belcikowski

À Paris, le 18 fructidor an IX (jeudi 5 septembre 1801, le corps de Jean François Vidalat, natif de Mirepoix, Ariège, est retrouvé boulevard des Capucines. Demeurant au nº 27 du boulevard Montmartre, absent de son domicile depuis le 9 fructidor (27 août), l’homme s’est suicidé la veille d’un coup de feu . Pour plus de détails sur ce drame, voir […]

Lire la suite »

Les coupeurs de bourses | Histoires de Paris

Les coupeurs de bourses, communauté des voleurs, établie telle une véritable corporation médiévale parallèle. Henri Sauval dans son Histoires et Antiquités de la Ville de Paris décrit avec beaucoup de détail la vie des coupeurs de bourses selon lui. Il les décrit comme des membres d’une communauté ressemblant à une corporation parisienne, avec ses maîtres et apprentis. Le chef d’œuvre […]

Lire la suite »

La grande cour des miracles | Histoires de Paris

La grande cour des miracles au nord de Paris, le grand quartier de non droit que les honnêtes gens évitaient Selon Henri Sauval, historien du XVIIe siècle de Paris, la ville aurait compté plusieurs cours des miracles. La plus grande, reprise par Victor Hugo dans Notre Dame de Paris, se situait au nord des Halles. Un grand quartier de petites […]

Lire la suite »

La perversion du Boulevard du Temple | Histoires de Paris

La perversion du Boulevard du Temple : du crime du mélodrame au brigandage ! Histoire morale des années 1840 sous la Monarchie de Juillet Dans son essai revendiquant la fermeture des industries de Montfaucon, Louis Roux revient sur le brigandage des lieux en 1841. Pour cela, il reprend l’histoire de la vie d’un certain Lacenaire. […]Consulter la suite de : […]

Lire la suite »

Vive le sport avec le Miroir ! | En Envor

Le Miroir des sports est certainement l’un des magazines sportifs les plus populaires des années 1930. Grâce à ses reportages richement illustrés, il constitue une précieuse mine d’informations pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire du sport, du point de vue des performances bien entendu mais aussi en tant que phénomène social, culturel, économique et politique. En dépit d’une […]

Lire la suite »
1 2 3 4 17