Quand la police tape sur les étudiants | Actuel Moyen Âge

Les actes violents contre les protestations d’étudiants se multiplient. Des agressions qui ne sont pas nouvelles. Mais sont-elles en train de se banaliser ? Dans la nuit du 22 mars, des étudiant·e·s de l’université de Montpellier ont été violemment agressé·e·s alors qu’il·elle·s occupaient un amphithéâtre, par une milice fasciste agissant avec le soutien, au moins verbal, du doyen de l’université. […]

Lire la suite »

La Seine gelée | Histoires de Paris

La Seine gelée, spectacle très dangereux quand la température descendait en dessous de -10°C pendant 3 jours. Lors d’hivers très froids, Paris découvrait une Seine totalement gelée. Difficile à imaginer de nos jours, elle fit pourtant partie du quotidien pour de nombreux parisiens. Grâce à une petite revue de presse, revenons sur ce phénomène. Un parquet de cristal « La Seine […]

Lire la suite »

Archéologie d’un site castral : l’exemple poitevin du château de Talmont | Chroniques chartistes

Entretien avec Charles Viaut, élève de quatrième année, qui termine cette année sa thèse d’École des chartes portant sur Du lieu de pouvoir à l’espace vécu. Pouvoirs, société, espaces bâtis et vie quotidienne au château de Talmont (XIIIe-XVe siècles), réalisée sous la direction de Nicolas Prouteau, maître de conférences en archéologie médiévale à l’université de Poitiers, et de Philippe Plagnieux, […]

Lire la suite »

Dunker, illustrateur du Tableau de Paris de Mercier | Histoires de Paris

Dunker, illustrateur du Tableau de Paris de Mercier, dessine une société tendue avec ses différentes strates sociales les unes à côté des autres. Au début des années 1780, Louis Sébastien Mercier propose son Tableau de Paris. Sa présentation, critique, de Paris et de sa société, remporte un grand succès. Pour cette raison, les libraires réalisent régulièrement des rééditions d’abord en […]

Lire la suite »

Francis Le Blé, de l’arsenal à la mairie de Brest | En Envor

Ville ouvrière, notamment grâce à l’arsenal, Brest est dirigée par les socialistes dès le début du XXe siècle. Rien de révolutionnaire donc quand le socialiste Francis Le Blé prend les rênes de la cité du Ponant, lors de la « vague rose » des élections municipales de 1977. Mais à regarder de plus près le parcours personnel du nouvel édile, il apparaît […]

Lire la suite »

Les carrières des Buttes Chaumont | Histoires de Paris

Les carrières des Buttes Chaumont produisaient du gypse, pour construire le Paris des XVIIIe et XIXe siècles. Les collines du nord de Paris furent longtemps exploitées pour leur gypse. Ce fut le cas notamment des Buttes Chaumont, mais aussi les collines de Belleville, de Ménilmontant et autour. Cette activité fut maintenue jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle. On construisit ensuite […]

Lire la suite »

Faut-il dire seigneur.e ? L’écriture inclusive au Moyen Âge | Actuel Moyen Âge

L’écriture inclusive, une question uniquement contemporaine ? Le Moyen Âge s’était aussi posé la question de la féminisation des noms et des titres… La question de l’écriture épicène, ou inclusive, fait débat en ce moment – c’est peu de le dire : on en parle à la radio, les sites internet prennent position, l’Académie Française s’en mêle et même le gouvernement… […]

Lire la suite »

Le chant de Smyrne, de Roland Godel | Grégoire de Tours

Il s’agit d’un roman historique sous-titré « Il y a cent ans, la fin tragique de la Perle du Levant ». La famille de l’ancien Premier ministre Balladur est originaire de Smyrne (Izmir aujourd’hui) ; elle s’y est installée en venant d’Arménie ect à la fin du XVIIIe siècle, ils deviennent protégés français. À l’âge de six ans, en 1935, il quitte avec […]

Lire la suite »

Le plancher de Joachim, de Jacques-Olivier Boudon | Grégoire de Tours

C’est un ouvrage dans la droite ligne du Pinagot d’Alain Corbin, cité d’ailleurs dans l’« Introduction ». L’auteur s’appuie sur une série de textes découverts derrière des lattes de plancher. A partir de cette sorte de journal, Boudon, qui est professeur à la Sorbonne, est parti sur les traces du menuisier Joachim Martin (1842-1897) et de sa communauté villageoise, celle […]

Lire la suite »

La double ascendance de Frédéric Soulié. 1. Côté Soulié | Christine Belcikowski

L’ascendant le plus lointain de Frédéric Soulié auquel on puisse remonter du côté paternel, se nomme Jean Soulié. Le 24 juin 1668, il épouse Marguerite Cabanes. L’acte de mariage figure dans le registre protestant de la ville de Mazères. Le 22 juin 1682, Jean Soulié se trouve dit « nouveau converti » sur l’acte de baptême de sa fille Marie, acte enregistré […]

Lire la suite »
1 6 7 8 9 10 18