Surmonter le traumatisme de la débâcle | Mémoire d’Histoire

Représentations de la guerre franco-prussienne aux Salons des années 1870 La France sortit humiliée du conflit franco-prussien. Comment se relever d’un tel traumatisme ? Produits de commandes publiques, exercices de style traduisant les sujets à la mode ou expressions des états d’âme des artistes, les œuvres des Beaux-arts peuvent aider à comprendre comment les Français ont surmonté les offenses de […]

Lire la suite »

LA BARRICADE DE MORSBRONN | Mémoire d’Histoire

En 1921, Marc Bloch écrivait une « réflexion sur les fausses nouvelles de la guerre », travail réédité en 2012 par les éditions Allia. L’illustre médiéviste proposait une incontournable analyse pour les historiens du témoignage, un texte qui retrouve toute son actualité à l’heure où triomphe les « fausses nouvelles », désormais désignées par la formule « fake news ». Plus qu’un long discours, […]

Lire la suite »

HOMMAGE AUX COMBATTANTS DE LA COTE D’OR ET A VICTOR CURTAT | Mémoire d’Histoire

La bataille de Dijon des 21-23 janvier 1871 – l’une des dernières de la guerre – fut l’occasion d’une des rares prises d’un drapeau ennemi par une unité française, laquelle fut rapidement immortalisée par des tableaux de peinture militaire. Historien, spécialiste de la guerre de 1870 pour la Savoie, Didier Dutailly rappelle l’affaire : « Nous sommes le 23 janvier 1871. La […]

Lire la suite »

MÉMOIRES DISSOCIÉES DE L’ANNÉE TERRIBLE | Mémoire d’Histoire

La guerre franco-prussienne est-elle un événement oublié de l’histoire de France ? Dans un texte publié en janvier 2019, j’ai tenté d’évaluer la réalité et les limites de cet oubli. Cet article a provoqué une question en retour concernant la mémoire de la Commune : l’oubli de 1870 n’est-il pas l’effet d’une volonté d’enterrer le souvenir de l’insurrection ? De fait, tout concourt […]

Lire la suite »

ALLEGORIES DE 1870-71 AU SALON DE 1872 | Mémoire d’Histoire

Mai-juin 1872, le premier Salon des Beaux-arts après l’Année terrible se tient à Paris. Le traumatisme de la défaite est encore très présent dans les esprits. Il se traduit dans les oeuvres de nombreux artistes. Beaucoup prennent le thème de la guerre pour sujet. Trop, peut-être, et de façon non « politiquement correcte » aux yeux des Prussiens. Pour raisons diplomatiques, plus […]

Lire la suite »

1870, DE L’OUBLI D’UNE GUERRE | Mémoire d’Histoire

  « Comment expliquer que cette guerre soit si oubliée ? » La question est régulièrement posée aux historiens de la guerre de 1870-1871. Elle l’est de façon si récurrente qu’elle en devient presque agaçante, d’autant plus que les spécialistes n’ont pas l’expérience d’un tel oubli : ils baignent dans le sujet ! Certains de leurs interlocuteurs justifient toutefois le bien fondé de la question en […]

Lire la suite »

Billet d’humeur (très sombre) : Brigitte Lainé | CVUH

Comme si cela ne suffisait pas d’apprendre aujourd’hui que le président Macron rend hommage à Pétain, nous vient en ce 6 novembre l’annonce par le sous-directeur de la communication et de la valorisation des archives, service interministériel des archives de France, de la disparition de Brigitte Lainé, archiviste diplômée de l’École des Chartes. Sa carrière, jusqu’à sa retraite, en 2008, […]

Lire la suite »

Pages blanches de l’histoire de France | CVUH

[if gte mso 9]> « Je ne suis pas raciste. Je fais une analyse individuelle. Pour moi la France est blanche. Ce n’est pas raciste, juste historique ». Ce sont les propos tenus cet été par un militant d’extrême droite interrogé par un juge du parquet de Paris. Il fait partie des treize personnes appartenant au groupuscule « Action des Forces opérationnelles » (AFO) […]

Lire la suite »

Raoul Wallenberg au secours des Juifs de Budapest | Plume d’histoire

Au début de l’année 1944, la Hongrie est encore relativement épargnée par les déportations dans les camps de concentration. Le pays fait figure de place forte, de sanctuaire protégé pour les Juifs de toute l’Europe qui fuient les nazis et s’y réfugient. Tout change radicalement en mars 1944. Le groupe des Cinq en lutte contre Adolf Eichmann La Hongrie est l’alliée […]

Lire la suite »

Anne-Louis et Maximilien, depuis les tumultes napoléoniens jusqu’à la Révolution de Juillet | Ligneris

En novembre 1813, Maximilien des Ligneris est un bébé de moins d’un an. A ce moment, les armées napoléoniennes se replient des Etats allemands vers la France, face à la coalition formée par l’Angleterre, l’Autriche et la Russie. Les armées d’Espagne ne tardent pas à refluer également. Une insurrection populaire éclate à Amsterdam contre les Français. En janvier 1814, la […]

Lire la suite »
1 2 3 10