La peste noire | HistoriaGames

La peste bubonique, également connue sous le nom de peste noire est décrite comme l’épidémie la plus meurtrière de l’Histoire. La peste aurait commencé en Chine dans les années 1330 et aurait traversé l’Europe de 1346 à 1353. Le nom effrayant de « peste noire » n’est apparu que plusieurs siècles après sa venue en Occident (et était probablement une traduction erronée […]

Lire la suite »

Fauteuil roulant | Publier une correspondance

Comment prendre soin d’un malade immobilisé à la fin du XIXe siècle sans le couper du monde qui l’entoure ? La famille Mertdorff décrit sa recherche d’un fauteuil à roulettes pour l’oncle Georges, petit aperçu d’histoire des techniques appliquée à la santé. Paris, juin 1878. La chaleur est écrasante. Les visiteurs cependant se pressent à l’exposition universelle. Marie Mertzdorff y […]

Lire la suite »

Drogues, simples, potions et autres remèdes : dans l’apothicairerie de Troyes | Orion en aéroplane

En février dernier, invitée par Caroline Müller à présenter Orion en aéroplane et mon expérience de la médiation numérique à ses étudiants de L3 Histoire, j’ai profité de ma brève excursion à Troyes pour effectuer un peu de tourisme. Parmi mes découvertes, l’impressionnante apothicairerie hospitalière, conservée dans ses locaux originels. Comme toutes les cités importantes, Troyes se dote au cours […]

Lire la suite »

Grady Stiles Junior, le criminel homme-homard | Raconte-moi l’Histoire

L’ectrodactylie est une déformation congénitale des mains et des pieds. Les personnes qui en souffrent ont des doigts et des orteils en moins et selon le degré de la maladie, les doigts peuvent être soudées entre eux ce qui donne aux mains et aux pieds des allures de pinces de homard… Un autre cas célèbre : Mikhaïl Tal, champion européen […]

Lire la suite »

Les implants mammaires, histoire d’une intervention | Raconte-moi l’Histoire

Aujourd’hui on va parler nichons, et avant de parler de grosses poitrines, on va évoquer les plus petites car elles ont la part-belle dans notre histoire. Si certains auteurs n’hésitent pas à évoquer les grosses tétines des femmes, la plupart des artistes, de l’Antiquité jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, représentent les femmes avec une petite poitrine. Même les femmes les […]

Lire la suite »

Histoire de la trempette [1/2] : les premiers bains de mer ou la genèse d’un scandale | Savoirs d’Histoire

En cette période estivale, j’ai jugé bon de vous conter l’histoire houleuse des premiers bains de mer, des prémices du dévoilement des corps et des positions alanguies sur le sable chaud, autrement dit, la genèse d’un scandale. À l’heure qu’il est, nombre d’entre-vous ont certainement déplacé leurs pénates, pour quelques jours du moins, aux abords du littoral français afin de […]

Lire la suite »

L’incroyable talent de Matthias Buchinger | Savoirs d’Histoire

Matthias Buchinger est né à la fin du XVIIe siècle sans mains ni pieds et atteint de nanisme. Pourtant, du haut de ses 73 centimètres, il a parcouru l’Europe, fréquenté rois et reines, eu quatre épouses et à peu près 70 maîtresses. Messieurs, cet article vous rappellera que ce n’est pas la taille qui compte ! Quoi que… C’est en 1674, dans une […]

Lire la suite »

A Mirepoix. « La peste cessa dans la ville le 1er janvier 1630… » | Christine Belcikowski

Après la peste noire de 1347–1352, qui a tué plus de quarante pour cent de la population française, la peste ressurgit au XVIe et au XVIIe siècle, de façon sporadique. Les registres paroissiaux des pays de Pamiers et de Mirepoix témoignent d’une flambée épidémique entre 1628 et 1632. Au hasard d’autres recherches, j’ai trouvé dans le registre paroissial de Mirepoix […]

Lire la suite »

1914-1918 Croix de bois, croix de guerre: Périgourdins en enfer, de Michel Bernard et Joëlle Le Pontois-Bernard | Grégoire de Tours

L’ouvrage évoque les Périgourdins durant la Grande Guerre en partie à travers la correspondance retrouvée et déposée aux archives départementales de la Dordogne de Paul Nogué ; sa présentation est faite aux pages 120 à 122. Il était au moment de la déclaration de guerre le directeur du journal le Combat bergeracois, sa mobilisation entraîne l’arrêt de publication de ce périodique. C’est […]

Lire la suite »

Mettre les morts en vitrine, l’étrange idée de la morgue de Paris | Raconte-moi l’Histoire

Au XVIè siècle, les cadavres retrouvés et non identifiés étaient déposés à l’entrée des prisons pour que toutes personnes passant devant puissent éventuellement reconnaître le visage d’une dépouille et ainsi l’identifier de manière officielle. En effet, lorsqu’on retrouve un cadavre, peu importe son identité, on le morgue. C’est à dire que les guichetiers de prisons l’examinent pour tenter de comprendre […]

Lire la suite »
1 2 3 5