23 décembre 1917 | La 1ère Guerre vue de Paris

Autour de l’affaire d’hier, quelques mots de Clemenceau chez qui le vieil homme reparaît toujours. Plusieurs députés le questionnaient sur la juridiction à laquelle serait déféré Caillaux : « Oh ! vous savez, dit-il avec ce ton bref qu’on lui connaît, c’est encore le Conseil de guerre que je préfère, mais si c’est la Haute Cour que l’on décide, dites-vous bien qu’il est plus facile […]

Lire la suite »

25 décembre 1917 | La 1ère Guerre vue de Paris

Mon cher Pierre, Ce jour de Noël est très calme. Je n’ai donc pas grand-chose à signaler au tableau. J’ai appris que demain tu faisais concurrence à notre dîner et que par conséquent nous n’aurons pas le plaisir de te voir chez Lapérouse. Puisque tu as convié Maurice Pernot à ta table splendide, voudrais-tu lui remettre de ma part la lettre du […]

Lire la suite »

26-27 décembre 1917 | La 1ère Guerre vue de Paris

Mon vieux Pierre. Je n’ai pas eu une minute hier pour mon pensum. J’ai cependant vu beaucoup de monde mais n’ai rien entendu de fameusement intéressant. Défilé de quémandeurs, écrivains dont la conversation ne méritait guère d’être retenue. Le soir le dîner fut assez agréable, dix-huit personnes, par conséquent on pouvait respirer à l’aise. Le bon Bourdeau était là. Nous avons […]

Lire la suite »