En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Je t’avais bien promis que tu me verrais ! » | Christine Belcikowski

Après l’étape de Mirepoix, Frédéric Soulié et la jeune Pauline repartent à cheval en direction de Lavelanet. Ils sont accompagnés cette fois d’un personnage grotesque, M. Remy Dallois, à qui, exerçant ici l’œil du caricaturiste, l’écrivain impute un air de déjà vu sur les boulevards parisiens. Il s’agit d’un  » petit monsieur à gants jaunes, en bottes vernies, le lorgnon […]

Continuer la lecture »

En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Déjà nous apercevions à l’horizon le haut clocher de Mirepoix » | Christine Belcikowski

Dans la voiture qui le conduisait de Toulouse à Pamiers, Frédéric Soulié a fait la connaissance de Lucien de Mauvrelier, un jeune homme au teint blême, qui tousse beaucoup. Celui-ci a fui la maison familiale pour rejoindre à Lavelanet une jeune fille nommée Pauline, qu’il aime et que ses parents lui interdisent d’épouser parce qu’elle n’est pas « née ». Les deux […]

Continuer la lecture »

En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Je fus appelé par quelques affaires de famille dans le Midi de la France » | Christine Belcikowski

En septembre 1831, Frédéric Soulié retourne en Ariège pour la troisième et dernière fois. Frédéric Soulié évoque longuement ce séjour ariégeois de 1831 dans Deux séjours. Province, Paris. Il y révèle, sous le couvert d’un ton léger, nombre de secrets de son cœur. Après avoir voyagé en dormeuse de Paris à Toulouse – « nous avions parcouru en soixante-six heures, du […]

Continuer la lecture »

En 1820. Deuxième retour de Frédéric Soulié en Ariège. Le futur écrivain joue au boston avec quelques notables | Christine Belcikowski

Le jeune homme qui fait fonction de narrateur dans La Chambrière brosse quatre portraits charge représentatifs des notables en question. Il s’agit des portraits de M. Dival, négociant, de Jean Guillier, meunier du canal, de M. Canotte, marguillier de la paroisse et chef de la fabrique, et de M. d’Ennevers, comte ou marquis, relique de l’ancienne aristocratie. Du marquis d’Ennevers, […]

Continuer la lecture »

En 1820. Deuxième retour de Frédéric Soulié en Ariège | Christine Belcikowski

« Il n’est peut-être pas nécessaire que je raconte aujourd’hui pourquoi je me trouvais dans les Alpes en septembre et octobre 1820 « , dit Frédéric Soulié dans La Chambrière, roman publié en 1839. « J’avais dix-neuf ans ; j’étais jeune autant qu’on peut l’être […]. M. Brisard était un vieil ami de mon père, et le fait de ma présence chez lui […]

Continuer la lecture »

En 1815, premier retour de Frédéric Soulié en Ariège | Christine Belcikowski

La lecture attentive de l’œuvre de Frédéric Soulié donne à penser que celui-ci, de façon sûre, n’est retourné en Ariège que trois fois, en 1815, en 1820 et en 1831. Dans « Scène de 1815 au château de S… » , Frédéric rapporte que, durant l’été 1815, venant alors de Nantes, il a séjourné en Ariège, avant de rentrer au lycée, à […]

Continuer la lecture »

Les enfances ariégeoises de Frédéric Soulié | Christine Belcikowski

Dans les derniers jours de l’année 1800, à Mirepoix, le retour de Jeanne Marie Baillé avec ses deux enfants, Antoinette, un an, et Melchior Frédéric, quelques jours à peine, coïncide avec un deuil terrible. Marie Anne Adélaïde de Olin, épouse de Vincent Maurice Baillé, l’un des frères de Jeanne Marie Baillé, meurt le 15 janvier 1801, laissant derrière elle trois […]

Continuer la lecture »

La Grande Guerre, de François Cochet | Grégoire de Tours

La première édition de ce livre date de 2014. L’ouvrage est composé de neuf chapitres. Le premier cherche les causes du conflit, le second évoque ses débuts, le troisième rappelle que c’est l’année 1914 qui est la plus meurtrière, le troisième décrit l’univers des tranchées, le quatrième pose pour 1915 et 1916 les répercussions de la guerre sur l’ensemble de […]

Continuer la lecture »

Recherche en cours : Granier à Saint-Domingue – Le blog de Jacques de Cauna Chaire d’Haïti à Bordeaux

Pierre Granier a eu des enfants de couleur qui pourraient être à l’origine de familles haïtiennes. Le nom originel est le même que Grenier, patronyme de très nombreuses branches de gentilshommes verriers de l’Ariège (de Grenier de Lassagne, de Fonblanque, de Cardenal, Granier de Cassagnac, de Latour… etc.) alliés entre elles et à d’autres familles de verriers, les de Sarrode,  de […]

Continuer la lecture »

A Ventenac. Eglises et chapelles en 1668. Visite de la chapelle du Bousquet | Christine Belcikowski

« Ce fut le 22 février 1318 que Jean XXII remania la circonscription de Pamiers. Le diocèse fut agrandi à l’est des villages de Ventenac, Roquefort, Montferrier, Villeneuve d’Olmes ; Pereille, Pradettes, Limbrassac, Senesse, Saint Pastou ; des prieurés d’Unzent, Saint Andreu et Sainte-Croix de Ventenac, Saint Christaud, Lieurac ; des églises de Dun, et de Vira, et de tous leurs territoires. Le pape […]

Continuer la lecture »
1 2 3