A Mirepoix, la famille Dufrène et l’ancien portail du couvent des Cordeliers | Christine Belcikowski

« Vous direz de ma part à Dufrène de s’occuper de la rentrée de mes fonds et de la vente des fers qui lui restent en magasin, mais de ne les placer que sur des parties qu’il connaîtra très solvables. Il a tout le temps de s’en occuper puisque les forges ne travaillant pas lui laissent beaucoup de loisir. » Posté à […]

Lire la suite »