Le décor peint du médaillier du Collège de la Trinité à Lyon, 1701 : entre panégyrique et allégorie (1ère partie) | Les carnets de l’Inventaire

Le présent article s’inscrit dans prolongement de ceux d’Yves Jocteur-Montrosier et de Jean Guillemain. Il entend apporter de nouveaux éléments à l’interprétation du décor peint de l’ancien médaillier du collège de la Trinité (actuel lycée Ampère, Lyon 2e), en s’attachant à une analyse la plus fine possible des motifs de ce décor, tel qu’il apparaît aujourd’hui. L’installation au 19e siècle du […]

Lire la suite »

Quai et marché Saint-Antoine à Lyon au XXe siècle : regards croisés | Les carnets de l’Inventaire

Si les recherches de l’historien de l’art le conduisent à révéler les archives informant attribution, datation et contexte de création d’une œuvre, sa curiosité n’est pas moins vive lorsqu’il débusque un feuillet au contenu plus littéraire. Et quand une photographie, sensiblement de la même époque, peut être mise en regard du texte en raison de ses qualités plastiques, alors le […]

Lire la suite »

Genèse et développement de l’école régionale d’architecture de Bordeaux | Politiques de la culture

Le décret autorisant en 1903 la création d’Écoles régionales d’architecture, conçues comme autant d’« antennes » de l’École des beaux-arts de Paris et délivrant le même diplôme que cette dernière, n’intéressa pas immédiatement la ville de Bordeaux. Redoutant l’ingérence parisienne qu’impliquait cette évolution, celle-ci préféra dans un premier temps conserver l’enseignement de l’architecture tel que mis en place par l’architecte […]

Lire la suite »

De l’Institution Nolot à l’école Cavenne, cent-vingt-cinq ans d’histoire scolaire à Lyon | Les carnets de l’Inventaire

L’école élémentaire Cavenne (Lyon 7e) vient de faire l’objet d’une étude dans le cadre de l’inventaire topographique du patrimoine de Lyon (secteur urbain dit « Guillotière-Marseille-Saint-André »). Comme le rappelle l’inscription « Enseignement Secondaire » portée au sommet de la façade, cet édifice a été construit en 1888 pour accueillir un établissement d’enseignement secondaire privé, l’Institution Nolot, pensionnat de garçons. L’inventaire de ce bâtiment […]

Lire la suite »