Added by PressForward

Arpenter la forêt au prisme des émotions : le martelage #2 | Ordonner les forests

« On martèle mal lorsqu’il pleut » : prononcée par le propriétaire des lieux, propriétaire forestier de son état, cette phrase servit d’augure pour ce martelage ariégeois pensé la veille au soir sous la pluie, commencé le lendemain dans la brume du petit jour et achevé en milieu d’après-midi sous l’orage. À l’image de mon premier billet sur le sujet, je vais […]

Continuer la lecture »