31 décembre 1917 | La 1ère Guerre vue de Paris

Mon cher Pierre, Les milieux marocains sont fort agités et on le comprend. Le gouvernement voudrait retirer du Maroc la plus grande partie des troupes qui y sont. Déjà, six bataillons auraient été rappelés et l’exode devrait continuer. Lyautey demeure très inquiet de ces velléités métropolitaines. Il prétend que le Maroc ainsi abandonné serait à la merci de la moindre insurrection. On […]

Lire la suite »