En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Déjà nous apercevions à l’horizon le haut clocher de Mirepoix » | Christine Belcikowski

Dans la voiture qui le conduisait de Toulouse à Pamiers, Frédéric Soulié a fait la connaissance de Lucien de Mauvrelier, un jeune homme au teint blême, qui tousse beaucoup. Celui-ci a fui la maison familiale pour rejoindre à Lavelanet une jeune fille nommée Pauline, qu’il aime et que ses parents lui interdisent d’épouser parce qu’elle n’est pas « née ». Les deux […]

Lire la suite »

En 1831. Troisième retour de Frédéric Soulié en Ariège. « Je fus appelé par quelques affaires de famille dans le Midi de la France » | Christine Belcikowski

En septembre 1831, Frédéric Soulié retourne en Ariège pour la troisième et dernière fois. Frédéric Soulié évoque longuement ce séjour ariégeois de 1831 dans Deux séjours. Province, Paris. Il y révèle, sous le couvert d’un ton léger, nombre de secrets de son cœur. Après avoir voyagé en dormeuse de Paris à Toulouse – « nous avions parcouru en soixante-six heures, du […]

Lire la suite »

Le zouave du Pont de l’Alma | l’histgeobox

Paris a connu au cours de son histoire quelques inondations majeures. En 1658, sous la régence du jeune Louis XIV, la Seine atteint 8m63 à l’échelle du futur pont d’Austerlitz. Près de la moitié des maisons du pont Marie n’y résistent pas et s’effondrent. En 1740, la Seine atteint 7,90m sur l’échelle du pont de la Tournelle. Il s’agit de […]

Lire la suite »

Quand Armand de Luizzi se rend à Toulouse, 5 rue de la Pomme, chez M. Dilois | Christine Belcikowski

Armand de Luizzi avait un grand nom et une grande fortune. Les conséquences de cette position furent pour lui d’être recherché par les premières familles de Toulouse, ville féconde en haute noblesse. […]. D’un autre côté, Luizzi était lié d’intérêt avec le négociant Dilois, marchand de laines ; c’était ce Dilois qui achetait d’ordinaire les tontes des magnifiques troupeaux de mérinos […]

Lire la suite »

Toulouse. An VIII. Deux inconnus, victimes des désastres de la guerre | Christine Belcikowski

Alors que je recherchais d’autres renseignements dans le registre des décès de la première section de Toulouse en l’an VIII, le nom de Campistron m’a arrêtée, en raison de l’homonymie qu’il présente avec celui de Jean Galbert de Campistron (1656-1723), fameux poète dramatique toulousain, auquel Victor Hugo a décoché ce trait cruel : « Sur le Racine mort, le Campistron pullule » […]

Lire la suite »

A propos de Jean Baptiste Joseph Pescayre, auteur en l’an III du Tableau des prisons de Toulouse sous le règne de Robespierre | Christine Belcikowski

  Dans leur Biographie toulousaine, Étienne Léon de Lamothe-Langon, Jean Théodore Laurent-Gousse et Alexandre du Mège consacrent à Pescayre (N.) l’article ci-dessous : « PESCAYRE (N.), riche amateur des productions des arts dépendant du dessin, avait rassemblé dans son cabinet une longue suite de tableaux des plus grands maîtres. Il avait particulièrement recherché ceux des écoles flamandes et hollandaises. Il fut arrêté, […]

Lire la suite »

L’institution des Jeux Floraux et les Dames de Toulouse, au XVe siècle | Christine Belcikowski

« Nogeroles, Docteur en la gaie science, au livre des Poésies qu’il a fait imprimer il y a fort longtemps, lequel j’ai écrit de lettre fort ancienne, met entre autres poèmes une requête des Dames de la ville de Toulouse, qui fut rapportée par Trasabot Maître en la gaie Science, devant les Maîtres et Mainteneurs de ladite Science et Rhétorique, tendant […]

Lire la suite »

Les élèves-architectes et la construction, conformisme et originalité de leur formation à Toulouse | Politiques de la culture

Dessin et exécution Les traités, supports ou issus des cours de construction de la Section architecture de l’ENSBA, la programmation de ces cours1 et les médailles des concours de construction laisseraient croire que le bagage technique des élèves de l’ENSBA suffisait à maîtriser par le tracé la réalisation d’un bâtiment. Mais quiconque fait l’expérience de voir de ses dessins naître […]

Lire la suite »

Li2a, les dix années fondatrices du premier laboratoire de recherche de l’école d’architecture de Toulouse De la recherche pour l’enseignement à la recherche sur l’enseignement | Politiques de la culture

Sollicité pour participer à la journée d’étude du 9 juin 2017 consacrée à l’histoire de l’enseignement à Toulouse organisée par HEnsA20, je ne peux me placer qu’en tant que l’un de ses acteurs. Fondateur et ancien directeur scientifique du laboratoire Li2a créé au sein de ce qui était alors l’EAT, l’École d’Architecture de Toulouse, je partage ici un témoignage. C’est […]

Lire la suite »

Jugement arbitral du 24 prairial an III. La commune de Saint-Félix de Tournegat contre le citoyen Portes | Christine Belcikowski

La lecture du jugement arbitral reproduit ci-dessous montre comment l’administration révolutionnaire a eu à connaître des conflits qui opposaient depuis longtemps déjà communautés et seigneurs d’ancien Régime au sujet de leurs droits respectifs, et comment elle a eu à trancher entre les parties aujourd’hui comme hier concurrentes, au regard des chartes d’autrefois, garantes des titres de propriété ainsi que des […]

Lire la suite »
1 2